Bilan de Compétences

Accueil Notre Centre Cadre Legal Bilan de Compétences
shadow

Bilan de Compétences

Le bilan de compétences a pour objet de permettre aux travailleurs de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation. Pour atteindre ce but, les actions de bilans de compétences mises en oeuvre visent à analyser les compétences professionnelles et personnelles de l'intéressé ainsi que ses aptitudes et motivations.

 

Déroulement :

  • Trois phases constituent le bilan de compétences :
  • Une phase préliminaire (doit permettre au bénéficiaire de s'engager avec discernement)
  • Une phase d'investigation (analyse des motivations et intérêts professionnels et personnels, identification des compétences, aptitudes professionnelles et personnelles, détermination des possibilités d'évolution professionnelle)
  • Une phase de conclusions (entretiens personnalisés et présentation d'un document de synthèse)

 

Qui peut en bénéficier ?

Tout travailleur peut suivre des actions de bilan de compétences.

Comment en bénéficier ?


Les salariés peuvent accéder au bilan de compétences selon 3 voies :

  • Dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, à l'initiative de l'employeur. L'accord du salarié est obligatoire. La formation se déroule sur temps de travail.
  • Dans le cadre du DIF, à l'initiative du salarié avec l'accord de l'employeur.
  • Dans le cadre du congé de bilan de compétences, à l'initiative du salarié. Ce congé de bilan de compétences peut se dérouler sur le temps de travail ou hors temps de travail. Si le salarié veut réaliser son bilan de compétences sur temps de travail, il doit demander une autorisation d'absence à son employeur.


La durée du congé de bilan de compétences est limitée à 24 heures.

  • Si le salarié est en CDI, il doit avoir été salarié pendant au moins de 5 ans dont 12 mois dans l'entreprise.
  • Si le salarié est en CDD, il doit avoir été salarié 24 mois consécutifs dans les 5 dernières années dont 4 mois en CDD au cours des 12 derniers mois.


Le FONGECIF peut prendre en charge partiellement ou totalement les frais afférents au bilan de compétences.

Si le bilan de compétences est prise en charge par le FONGECIF, le salarié a droit à une rémunération égale à la rémunération qu'il aurait perçue s'il était resté à son poste de travail, dans la limite de 24 heures par bilan de compétences.